Artothèque Val-de-Loire

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Articles de presse

NR JdArc 05052012

larenaissance presse

Bon plan : embellir ses locaux avec l’Artothèque de Blois
Besoin d’embellir ses locaux (accueil, salles de réunion, bureaux, restaurant,...) ou de déclarer son goût pour l’art en l’affichant dans sa boîte ? Sachez qu’une entreprise qui investit dans l’art et expose ses acquisitions peut effectuer des déductions fiscales sur le résultat de l’exercice d’acquisition et sur les quatre années suivantes. De même, les loyers de prêt relèvent des charges d’exploitation déductibles. Installé à Blois, avenue de Châteaudun, l’artothèque du Val de Loire, issue d’un collectif d’artistes, peintres, sculpteurs, plasticiens ou photographes, propose des oeuvres d’art, à la vente ou à la location.

Visualiser l'article

 

Les artistes, Sandra Labaronne et Sylvie Renoux (à droite) et une représentante de l'Arthotèque.  - (dr)

Dans le cadre de « Elles, une semaine au féminin », l'Arthotèque du Val de Loire et l'association « L'odeur de la couleur » exposent différentes toiles et sculptures dans le hall de La Nouvelle République. Du 4 au 31 mars, des artistes professionnels présentent leur vision de la femme. De la femme enfant à la femme mère en passant par la jeune femme, tous les états sont évoqués. Homme ou femme, les artistes illustrent par leurs oeuvres la symbolique féminine.
Ainsi Sandra Labaronne expose quatre toiles de la série Paroles de Tango dont « Patio de bal dosas ». Des toiles colorées où la femme est toujours présente, puisqu'elle est le fil conducteur, en technique mixte associant acrylique, peinture à l'huile et collages.
Quant à Sylvie Renoux, « Elles » expose une femme debout en trois mouvements.
Ces toiles sont accompagnées d'autres oeuvres d'Isabel Da Rocha, de Josy Moreau-Peter, Stéphane Buissard, Stéphanie Soutif « Fanny » et ainsi que des sculptures de Lucien Laurence Laffont et Gabriel Richard.

  L'Artothèque propose l'exposition des toiles de l'artiste plasticienne dans le hall de la Nouvelle République de Blois,

 jusqu'à la mi-février.

La femme en est le sujet, illustré par des peintures sur toile avec une technique mixte. "Car souvent femme varie..."